La différence entre Vulcan et les systèmes magnétiques

Vulcan N'EST PAS un appareil magnétique. Il travaille uniquement à partir d'impulsions. Il est alimenté en énergie par une simple prise de courant. Nous souhaiterions marquer notre différence avec ce type d'appareils faisant appel aux forces magnétiques pour traiter l'eau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Là où Vulcan fait la différence
À première vue, un appareil électromagnétique pourrait fonctionner en principe de la même façon. Pour autant, Vulcan se distingue dans son fonctionnement par le fait qu'il réside dans un bloc de commande électronique produisant des signaux sous la forme d'impulsions. Ces signaux sont transférés par l'intermédiaire des bandes à courant d'impulsion qui sont reliées au boîtier de commande électronique en acrylique.
En comparaison, la plupart des appareils électromagnétiques sont équipés de boîtiers en plastique sur lesquels se branchent certains fils. L'électronique à proprement parler se trouvant dans le boîtier produit de l'électricité qui circule dans des fils électriques et revient en boucle dans un circuit fermé. Ce type d'appareils se reconnaît facilement par l'agencement de ses branchements. Dans ce cas, le fil joue un rôle d'électroaimant.
Les bandes à courant d'impulsion de Vulcan, en revanche, ne reviennent pas vers le boîtier mais terminent leur cheminement sur le tuyau.

 



 

 



 

Pourquoi éviter de faire appel au magnétisme pour traiter l'eau ?

Les appareils de traitement physique de l'eau fonctionnant à partir de la technologie magnétique produisent des impulsions par induction. Ce qui signifie en pratique que l'électroaimant qui communique avec l'eau à travers le tuyau est sensé générer des impulsions électriques complexes, ce qui peut parfois aboutir à des résultats. Il n'est cependant pas possible de taire les problèmes que le magnétisme présente :
 

1. Les problèmes du magnétisme: 
l'indispensable vitesse

La création d'un champ d'impulsions électriques complexe est conditionnée par le débit de l'eau à l'intérieur du tuyau. Celui-ci doit être élevé (=vitesse/débit) et être au  minimum d' un mètre par seconde (soit ~ 3,6 km/h min.). L'impulsion ne se produit que si cette condition est remplie. De cette manière, si le débit n'est pas le bon (trop faible), les impulsions produites ne sont pas efficaces.
  Pour nous, la meilleure façon de pouvoir fournir en permanence un champ d'impulsions électriques stable consiste à envoyer le signal de l'impulsion via les bandes à courant d'impulsion. Ce qui fait de Vulcan un appareil tout simplement électrique. Sa consommation électrique annuelle est minime et se situe environ entre 3 € et 5 € (~5 $ à 6 $).


 

2. Les problèmes du magnétisme:
il n'est pas adapté à tous types de matériaux de tuyaux

Comme les champs magnétiques ont du mal à pénétrer le métal, nombreux sont les distributeurs qui demandent à installer leurs appareils sur des conduites en plastique. Si le site d'installation est équipé de canalisations métalliques, ils recommandent dans ce cas de couper un morceau de tuyau et de le remplacer par un morceau en plastique.
 Selon nous, il est inutile de recourir à une opération aussi complexe. Le magnétisme connaît généralement ses limites en termes de traitement et requiert par ailleurs l'utilisation de conduites en plastique.


 

3. Les problèmes du magnétisme: 
le magnétisme en lui-même

Le magnétisme est à proprement parler une force puissante. On lui attribue de nombreux effets positifs sur les organismes. Il est cependant connu de tous qu'un aimant attire les objets métalliques, quelle que soit leur taille. Ce qui, une nouvelle fois, pose un autre problème crucial lorsque les aimants sont utilisés sur une tuyauterie, puisque l'endroit où sont installés les appareils électromagnétiques, ou les aimants permanents, est à son tour naturellement magnétique. Dans ce cas, toutes les particules métalliques contenues dans l'eau sont fermement liées les unes aux autres à l'intérieur du tuyau, qu'il s'agisse de tuyaux métalliques ou plastiques. Ce n'est qu'après un certain temps que l'intérieur du tuyau se recouvre d'un film de particules métalliques étrangères qui se révèle être un terrain fertile (biofilm) pour les bactéries et autres substances indésirables. En conséquence de quoi, nombreux sont les fabricants d'appareils magnétiques qui conseillent d'éteindre l'appareil et de « nettoyer à grande eau » les conduites tous les six mois pour remédier au problème.

 Pour nous, l'utilisation du magnétisme et la formation d'un biofilm potentiellement dangereux ne constituent pas une solution anti-calcaire intelligente. Et nous savons, par ailleurs, qu'il est possible d'éviter de brosser ou nettoyer à grande eau une conduite. Le magnétisme n'est pas une solution en soi.


 


 

Vulcan vous offre une technologie fiable traitant l'eau de manière écologique contre le calcaire et la rouille – sans présenter les inconvénients du magnétisme.